Oui, le champ de foire restera gratuit !

La Ville a engagé une refonte de son plan de stationnement en concertation étroite avec les commerçants et les conseillers citoyens (certains éléments sont d’ailleurs encore en discussion avec les habitants pour coller au mieux à leurs besoins). Il vise à répondre à un enjeu majeur : celui de renforcer l’attractivité d’un centre-ville commerçant. Le levier du stationnement ne se suffit pas à lui-même pour répondre à cela, mais il y contribue clairement. 

J’ai donc fait le pari que, pour répondre à l’enjeu précité, nous devions faciliter le stationnement de ceux qui viennent faire des achats et des démarches administratives en coeur de ville. Comment ? En permettant le stationnement gratuit pendant une demi-heure sur toutes les voiries. En offrant une heure gratuite dans tous les parkings fermés . En offrant deux heures gratuites entre 12h et 14 pour permettre de déjeuner en ville en toute tranquillité. En réservant une poche de stationnement sur le champ de foire pour ceux qui viennent fréquenter les commerces du coeur de ville : ainsi 150 places – les plus proches du centre-ville – seront régulées par un contrôle d’accès limitant le stationnement à deux heures gratuites et payantes au-delà. Le principe du « premier arrivé, premier servi » a ses limites  : les automobilistes qui se garent sur le champ de foire à la journée prennent les places les plus proches du centre-ville tôt le matin et les libèrent après 17h, tandis que ceux qui viennent pour leurs achats se retrouvent contraints d’utiliser les places les plus éloignées. Les 2200 places restantes demeurent totalement gratuites, sans restriction de durée, et aucune place n’est supprimée. Ceux qui stationnent à la journée sur le champ de foire, parce qu’ils travaillent en centre-ville, pourront bien évidemment toujours le faire, certains devront simplement se garer un peu plus loin.

Ces dispositions ont un coût. La Ville n’a pas l’intention de gagner de l’argent avec le stationnement mais ne souhaite pas en perdre pour autant. Il était bien évidemment inenvisageable de faire porter un éventuel déficit de la régie stationnement sur les finances de la Ville et donc, au final, sur les seuls Burgiens. Une hausse des tarifs a donc été opérée afin de compenser ces gratuités – je précise que les tarifs n’avaient pas bougé depuis près de quinze ans !

Pour autant, ni les résidents, ni les actifs n’ont été oubliés dans l’offre de stationnement à Bourg. Les actifs disposent de 5200 places gratuites à proximité du centre-ville (Vinaigrerie, champ de foire, Boulevard St Nicolas, rues non-payantes…), chose unique pour une ville de notre strate . Nous sommes, de plus, en train d’étudier la possibilité de mettre en place un abonnement spécifique pour ceux qui travaillent au centre-ville à un tarif plus attractif que les 50 euros initalement envisagés. Que les choses soient claires : il restera plus coûteux que les 15 euros demandés aux habitants de la ville pour un abonnement zone verte. Nous souhaitons, en effet, encourager les habitants à s’installer à Bourg-en-Bresse et ce type de facilité y contribue.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s